Dotclear et moi, toute une histoire

 

[redit de ce post du 11/07 avec modif]

Flashback.

Février 2012. Timidement est en toutes discrétions, ne sachant si je vais donner un aspect définitif à l’expérience, je rouvre un blog hébergé chez wordpress au nom de Lizly. Mon nom. Ça fait quelques temps que je me cherche en écriture. J’ai dû laisser ce nom pour des bonnes raisons mais je ne me retrouvais pas dans les autres pseudos. En ligne, j’étais Lizly et les mots ne coulaient qu’en son nom. Je suis revenue. 3e vie, reste 6.

Flashback.

Mars 2012. Après avoir blogué quelques articles, j’ai enfin décidé de reprendre définitivement mon nom. Les quelques fidèles ont encore une fois mis leurs readers à jour et me voilà installée dans un blog blanc en .wordpress.com Puis une alerte, deux, trois, des lecteurs qui ne peuvent pas commenter. Je me perds pour la première fois sur les forums wordpress, en anglais pour l’essentiel, langue que je comprends correctement en lisant mais dans laquelle je n’envisage pas d’écrire un message, et en français relayé par quelqu’un dont je ne saurais jamais s’il traduit les infos à titre bénévoles ou s’il est payé par la boite. Une mise à jour a été faite qui, pour plus de sécurité, exige que les commentateurs s’identifient avec un compte wordpress ou gravatar pour commenter. Sur un blog gratuit et hébergé comme le mien, il est impossible de modifier ce réglage.

Flashback.

Août 2011. Première visite à Bouseland. Zelda a le ventre bien rond, le Chapeauté construit un poulailler et le hasard de calendrier a fait que nous débarquons là-bas en même temps qu’un certain Xave sur le blog duquel j’ai rebondis quelques fois de liens en amis. Forcément, on parle un peu bloguing. Forcément, Xave me parle un peu de dotclear. A cette date, je refuse l’idée de payer pour bloguer, même lhébergement. Zelda et le Chapeauté, eux, sont sous wordpress également, mais ils ont leurs propres noms de domaine. Pour Zelda, le frein est surtout technique il me semble, elle se sent pas les compétences, puis elle n’est pas mécontente de son installation (elle corrigera si je me trompe). Tout ça est très obscur pour l’Homme qui sait à peine ce qu’est un blog. La discussion ne s’étend pas des heures.

Flashback.

Retour en mars 2012. Je suis furieuse qu’on m’ait imposé une mise à jour logiciel qui entraine tant de problèmes pour les commentateurs. La com’ de wordpress n’est pas claire, on met plusieurs jours à comprendre que les comptes gravatar sont considérés comme des comptes wordpress. Je suis furieuse de ne pas pouvoir désactiver cette option ou revenir à la version précédente. Les tweets et mails amis se multiplient qui m’informe qu’il y a des problèmes pour commenter « chez moi ». Je ne peux m’en prendre qu’à moi-même : à vouloir du gratuit et du facile, j’ai obtenu un système fermé sur lequel je n’ai absolument pas la main. »Chez moi » n’est absolument pas chez moi.

Flashback.

Mars 2012 toujours. Je tempête sur Twitter, vivant très mal cette nouvelle contrariété bloguesque et Sacrip’Anne me parle de dotclear. Je me perds un peu dans la doc, j’hésite, elle promet de m’aider, Anna Musarde se joint à elle pour insister. Il me faut une petite semaine pour m’installer véritablement grâce à Sacrip’Anne et surtout, à l’ABC dotclear et ses posts « pas à pas ». Chaque problème trouve sa solution. L’enchanteur de Sacrip’Anne jette un œil de temps en temps.

Je suis en train de découvrir un logiciel mais surtout, je rencontre un état d’esprit.

Flashback

28 mars 2012 : je publie mon premier post 100% dotclear

Depuis…

… C’est vrai, pour aligner mon texte à droite ou le centrer, il faut que j’utilise une balise HTML, je ne peux pas me contenter de cliquer sur un icône. C’est vrai, quand je change de thème, tout ne s’aligne pas tout seul comme par magie, il faut repasser derrière ici et là. C’est vrai, je n’ai pas eu un blog clé en main et j’ai dégusté du plug-in à la petite cuillère pendant quelques temps.

Mais c’est vrai aussi, ici, on ne m’impose rien. Et ici, quand j’ai une question, la réponse est sur le forum. Et ici, il y a des gens qui prennent du temps pour t’expliquer comment te sortir de tes petits ennuis. Et en français, s’il vous plait.

Dotclear est un logiciel libre avec des vrais gens derrières. C’est Internet comme on devrait le rêver.

Et puis…

Flashback

Juillet 2013, Dotclear, c’est pas facile pour ceux qui le gèrent. Alors ils le disent ici, entre autre.

Dans les jours qui suivent, la mailing list tourne sans s’arrêter, les conversations se croisent, les idées fusent. Non, Dotclear n’est pas mort. On teste une nouvelle version, même les gens comme moi qui n’y connaissent rien en codage, on nous trouve des choses à faire. Le travail est distribué, la version 2.5.1 sort toute belle et toute propre, la 2.5.2 est bien vite proposée pour tests. On bosse sérieux et on se marre, on fait des rencontres à plus ou moins de distance.

Et je suis plus que jamais heureuse de faire,n du bout du clavier, partie de tout ça.

Aujourd’hui…

… Dotclear fête ses 10 ans. Et c’est toujours Internet comme on devrait le rêver.

Bon anniversaire les gens.

Au top

 

Aujourd’hui, un post un peu particulier dont plusieurs blogueurs vous proposeront leurs versions comme Hephaïstos639 (qui rouvre son blog pour l’occasion !) et La Bouseuse.

Il s’agit d’établir le Top 5 des bonnes raisons pour que Buster Casey rejoigne Twitter. Le but totalement avoué étant de convaincre le dit Buster Casey de s’inscrire sur Twitter, vous l’avez bien compris.

Buster, dude, écoute :

5 – Tu as déjà 3 followers assurés et pas n’importe qui. Sans compter ceux qui t’attendent de pieds fermes depuis qu’ils nous lisent tweeter à propos de toi.4 – Tu pourras lire des trucs dans ce genre là

extrait.jpg

Ou pas.

3 – Tu pourrais faire notre éducation musicale, cinématographique, littéraire, humouristique, autre (préciser) à coup de pluie de liens incontournables.

2 – Il y a déjà quelqu’un qui utilise le pseudo @BusterCasey (ce qui a entrainé quelques quiproquos). Il faut que tu viennes défendre ton identité numérique !

1 – On a réussi à remettre Héphaïstos639 à son ouvrage de blogueur grâce à cette mobilisation en ton nom. Ça vaut bien une inscription sur Twitter comme récompense, non ?

Il ne te reste plus qu’à cliquer ici !

Commentaires

1.papilloteRépondre à ce commentaire par papillote
Le lundi 10 juin 2013 16:28
je note surtout que Seb rouvre son blog pour l’occasion ! pourvu que ça dure ! :)) coool

2.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le lundi 10 juin 2013 16:31
@papillote : Oui, c’est quand même l’Info à ne pas rater dans ce post :)

3.NekkonezumiRépondre à ce commentaire par Nekkonezumi
Le vendredi 14 juin 2013 08:56
Par vagues je rattrape des retards, je lis tes belles réponses aux têtes blondes et me réjouis de ta future vraie prise de pénates.
Et si je pose mon commentaire de retrouvailles ici, c’est pour dire merci d’avoir aussi collé mon museau dans un coin de choix. Je te souhaite un retour du sans ou avec fil très rapide !
4.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le mercredi 19 juin 2013 11:12
@Nekkonezumi : Héhé. J’ai repêché ça dans mes favoris, je ne me rappelais pas l’y avoir mis mais je l’aime beaucoup. :-D

Message de service

 

Certains l’ont sans doute remarqué s’ils et si elles s’abonnent au fil de commentaires : mon blog (comme de nombreux autres) est victime d’un déluge de spams. Les antispams en retiennent une majorité mais les filtres ne sont pas inviolables et même si je les supprime assez vite, ça ne me plait pas qu’ils restent affichés un temps et encore moins qu’ils arrivent dans vos boites mails alors que vous ne souhaitiez que suivre le fil de la discussion.

J’ai suivi les conseils. J’ai tenté d’éduquer mon antispam (après tout, l’éducation, ça me connait un peu). Il a fait des progrès mais c’est laborieux et trop souvent inefficace. J’ai cédé à ne pas laisser la possibilité d’envoyer directement un commentaire, contraignant les lecteurs (et moi quand je réponds) à prévisualiser leurs commentaires avant de pouvoir le poster. Là, je n’ai guère vu de changement (il faut croire que les spams savent se prévisualiser).

Il y a quelques temps, Anna Musarde avait opté pour le Captcha. Koidonkesse ? C’est un champ à remplir pour prouver que vous n’êtes pas un robot. Le captcha, en général, je déteste ça. Ce sont des suites de lettres qui ne signifient rien, déformées pour qu’une machine – mais a priori une partie des êtres humains également – ne puissent pas les lire. Je suis souvent obligée de faire plusieurs essais avant de passer la barrière.

Mais ça, c’est quand on n’a pas la communauté dotclear et des gens comme Julien Wajsberg qui inventent des plugins comme Accessible Captcha. Attendez, partez pas, ce n’est pas parce que j’ai écrit « plugin » que les choses se compliquent. Au contraire !

Avec ce petit programme, je peux personnaliser les questions.

Maintenant, vous pourrez donc envoyer vos commentaires (sans les prévisualiser obligatoirement même si l’option reste disponible), avec ou sans totoros, à condition de répondre à l’une des questions que j’ai préparées pour vous. Point de piège, la réponse est dans la question ! Il y a du cinéma, de la littérature, de la musique, bref, des référence à moi.

Si vous vous ratez dans la réponse, votre commentaire est mis en indésirable mais j’irai jeter un oeil très régulièrement et débloquerais éventuellement les égarés.

J’espère que vous ne trouverez pas ça trop contraignant. J’ai 25 questions pour le moment et continuerai d’alimenter le plugin pour que vous ne vous ennuyez pas trop à répondre !

Commentaires

1.ObniRépondre à ce commentaire par Obni
Le jeudi 30 mai 2013 07:39
J’ai utilisé les outils genre captcha depuis pas mal de temps. Une autre alternative est l’installation de askimet. ça fonctionne nickel sous dotclear, je ne sais pas si chez toi cela pourrait fonctionner.

Autrement une migration vers dotclear n’est pas compliquée.

2.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le jeudi 30 mai 2013 18:44
@Obni : Je suis déjà sous dotclear !

3.LilyRépondre à ce commentaire par Lily
Le jeudi 30 mai 2013 19:06
Un commentaire test avec mauvaise réponse

4.LilyRépondre à ce commentaire par Lily
Le jeudi 30 mai 2013 19:07
Un commentaire où je réponds juste (enfin j’espère)

5.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le jeudi 30 mai 2013 19:09
@Lily : Huhu, oui, c’était juste visiblement !

6.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le jeudi 30 mai 2013 19:14
@Lily : Les gens vont se demander à quoi on joue ! hihi

7.Dame AmbreRépondre à ce commentaire par Dame Ambre
Le vendredi 31 mai 2013 21:20
J’avoue, j’adore ^^

8.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le samedi 1 juin 2013 21:56
@Dame Ambre : :-D Tant mieux. Je vais essayer de mettre vraiment beaucoup de questions différentes, j’aimerais que vous en ayez le plus souvent possible des nouvelles.

Ouf !

 

pix by t0msk

Soufflons ensemble de soulagement.

Vous l’aviez remarqué ou pas mais mon blog était en « access denied » depuis un moment M entre vendredi soir et samedi matin que je ne connais pas précisément. J’avais un message de mon hébergeur qui m’annonçait l’air de rien que j’avais été victime du tentative de piratage. La blague c’est qu’ils me demandaient de supprimer des fichiers que je ne trouvais pas et de mettre à jour la version d’un logiciel que j’avais installé alors que non, je ne l’ai jamais installé et visiblement, personne d’autre ne l’avait fait à ma place…

Hier, la tête un peu à tout (la peinture, des anniversaires, une sieste de 2h30 dont je suis sortie groggy partie que j’étais pour faire ma nuit, les bâches, les pinceaux ronds et la lessive Saint Marc), je ne me suis pas affolée outre mesure. J’ai appelé le forum dotclear a l’aide et j’ai suivi les conseils qu’on me donnait. J’ai pu récupérer une partie de mes accès et vérifier que je n’avais rien perdu de mes données.

Je me suis couchée plutôt rassurée, espérant vaguement que je m’étais montrée trop pressée et que le temps que les modifications fassent leur chemin dans le méandre du Grand Internet, les choses allaient peut-être se débloquer pendant la nuit.

Que nenni. Ce matin, même bousin.

Je réponds à une intervention nocturne sur le forum, écrit à mon hébergeur sans espérer de réponse un dimanche et m’en vais fêter un énième anniversaire (oui, en mai, je suis très prises de ce côté) avec une certain inquiétude au ventre.

C’est sur la route du retour que j’ai eu une idée qui m’a permis de tout débloquer.

Le forum m’a bien aidée en me mettant sur les bonnes pistes mais pour une fois, je me suis sortie de ma galère sans qu’on me donne du clé en main et ceci, s’il vous plait, après du champagne et un rouge du Haut-Médoc de derrière les fagots en quantité bien peu raisonnable.

J’écris donc ce post pour d’une part compter mes forts modestes progrés geekesques alcoolisés et d’autre part vérifier que tout fonctionne bien, y compris la publication d’article car j’ai du réinstaller manuellement dotclear.

Notes de bas de page :

– Merci le forum dotclear, une fois de plus !

– Si vous trouvez un truc qui cloche, laissez moi un commentaire s’il vous plait que je vois ce que je peux faire.

Commentaires

1.lullabyRépondre à ce commentaire par lullaby
Le lundi 20 mai 2013 12:10
Je ne me suis pas rendue compte qu’il y avait eu un bug sur ton blog, mais par contre, ce que je reçois souvent, c’est des notifaications de nouveaux commentaires sur des articles que j’ai commentés, probablement du spam ou du hameçonnage, écrits en anglais et disant tous la même chose (que ton article est bien écrit et ton blog super, ce qui est vrai hein, comprenons-nous bien, mais la différence c’est que moi je le pense, eux j’en doute ! lol)

2.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le lundi 20 mai 2013 20:42
@lullaby : Ce dont tu parles, ce sont des spams. J’ai un antispam qui en retient beaucoup mais il y en a qui passent… Je me demande si je ne vais pas opté pour l’option d’Anna Musarde (une question à laquelle il faut répondre pour laisser un commentaire).
Sur le contenu des spams, c’est assez drôle. J’aime beaucoup ceux qui disent que l’article est très intéressant et qu’ils aimeraient bien que j’approfondisse le sujet quand c’est sur des posts « ras le bol de tout ».

Le grand retour du tag

Vous en rêviez, Lullaby l’a fait ! Elle rappelle à nous la bonne vieille rotondité du tag !
Je ne peux pas résister à l’appel alors je me lance.
Et le thème sera : Rêvons…1. Quel est votre rêve le plus fou ?

Avoir un cheval à moi, le temps de m’en occuper, les compétences pour le faire, et qu’on s’offre quelques belles chevauchées.

2. Votre 2ème rêve le plus fou ?

Faire le tour du monde. Plus précisément : le faire à cheval avec ma Petite Soeur (et mon cheval à moi, donc, faut suivre)

3. Quel(s) rêve(s) d’enfant avez-vous réalisé(s) ?

Un grand brun à mes côtés. Mais pour être honnête, c’est plutôt lui qui l’a réalisé parce que s’il avait fallu compter sur moi…

4. Où rêvez-vous d’aller ?

Au bout de mes rêves ! Tout au bout de mes rêves, où la raison s’achève, jusqu’au bout de mes rêves !

Pardon, l’humour n’est pas de bonne qualité mais je n’ai pas pu résister…

Plus sérieusement, à un point à l’intérieur de moi-même où je serais davantage sereine.

5. Exercez-vous le travail que vous rêviez d’exercer quand vous étiez petit ?

Je rêvais d’être quelque chose entre le pirate implacable qui ferraille avec l’ennemi, toujours victorieux, le cow boy solitaire dans les plaines et l’auteur-illustrateur presque célèbre. Alors la réponse est : oui, certains jours.

6. Quelle chanson vous évoque le mieux le rêve ?

ça : http://www.deezer.com/track/5522837

7. Et quel film ?

La Jetée de Chris Marker.

8. Quelle est la couleur des rêves ?

Octarine.

9. Qui rêvez-vous de rencontrer ?

Mon ou mes futur(s) enfants.

10. Quelle personne rêvez-vous de devenir ?

Celle que je suis vraiment également.

11. Que rêvez-vous de posséder ?

Le sens de la répartie.

12. Dans vos rêves les plus fous, qui partagerait votre nuit ?

Totoro, ça serait un super doudou.

13. Et votre vie ?

Celuiquej’aime

14. Comment faire rêver les autres ?

En écrivant des livres, tous les livres (sauf ceux qui écœurent tant ils sont mauvais)

15. Et vous, qu’est-ce qui vous fait rêver ?

Les livres, justement. Certains films. L’épaule de l’Homme. Une encolure. Une couette. Un cours à la fluidité redoutable qui ne ressemble à aucun moment à une bataille contre un élève.

16. Un paysage de rêve ?

La prairie du Château ambulant de Miyazaki où Hauru emmène Sophie.

17. Vivre ses rêves ou rêver sa vie ?

Vivre sa vie au plus proche ce qu’on la rêve.

Je tague La Bouseuse parce qu’elle squatte ma baignoire donc qu’elle me vaut bien ça, Sacrip’Anne et Flofeenix mais sans vous speeder les nénettes.

Commentaires

1.Sacrip’AnneRépondre à ce commentaire par Sacrip'Anne
Le mardi 26 février 2013 09:10
Arggg !!!!!

4.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le mardi 26 février 2013 18:56
@Sacrip’Anne : Quoi, tu ne rêverais donc pas ?

2.lullabyRépondre à ce commentaire par lullaby
Le mardi 26 février 2013 17:59
Merci pour la participation ! :D
Et merci pour ces jolies réponses qui m’ont fait découvrir pas mal de choses que je ne connaissais pas (la musique, le film, le paysage, la couleur…)
Tu penses peut-être que tu n’as pas le sens de la répartie, mais tu as le sens des jolies choses. Tes réponses sont belles et touchantes (oui, même JJGoldman) !
Par contre, Totoro, t’es sûre ?! lol
5.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le mardi 26 février 2013 18:57
@lullaby : Ouais, je suis sûre pour Totoro. Et je suis pour la paix des ménages :P

3.titesis’Répondre à ce commentaire par titesis'
Le mardi 26 février 2013 18:14
On part quand ?

6.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le mardi 26 février 2013 18:58
@titesis’ : Quand j’aurais le cheval bien entendu ! Et à condition que tu emmènes du popcorn rose.

7.AmyRépondre à ce commentaire par Amy
Le mardi 26 février 2013 19:46
Sympa comme tag, et j’ai aimé lire tes réponses !

8.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le mercredi 27 février 2013 10:23
@Amy : Tu peux le faire suivre si il te plait :-D


Dans ce post, Chouyo raconte comment est né son pseudo. Elle m’a donné envie d’en faire autant…

 

J’ai commencé à bloguer un début d’été, quand la fac était fermée, les exams derrières nous et les potes d’autant plus éparpillés qu’en cette fin d’année de Licence, la plupart d’entre nous quittions les bancs de ses amphis pour s’orienter ici et là, voir tout là-bas.

J’étais dans une épingle à cheveux de ma vie. Je sortais du cocon universitaire et la rentrée suivante programmait une arrivée à l’IUFM où je saurais enfin si mes décisions d’orientation me correspondaient réellement. J’allais changer de Cité U, vivre entourée de scientifiques dans un quartier de la ville dont je n’avais approché que les joueurs de pilo, les amis étaient loin ou s’éloignaient. Celuiquej’aime était en train d’entrer dans ma vie sans que j’ai la moindre idée de la place qu’il allait y tenir, mon été se dessiner chaotique et cavalier, je fermais la porte à une année pleine de fantôme dont je pense avec le recule qu’elle avait été habitée par une légère mais sincère dépression.

J’avais besoin de mettre à plat. Je n’avais surtout pas besoin qu’on sache qui j’étais réellement. Paradoxalement, je me cachais bien mal. J’ai donné l’adresse de ce blog à quelques personnes de mon entourage et qu’il s’agisse des posts ou des commentaires, je ne masquais guère que les noms de personnes. Ma ville, mon village, mon lieu de travail de cet été-là et même celui de l’été précédent, ma date de naissance, la composition de ma famille, les métiers de mes parents… Si ces renseignements n’étaient pas livrés plein texte, il n’était guère difficile de recouper les informations.

J’utilisais à l’époque comme pseudo le nom trouvée par ma Sœur de Cœur pour un personnage dans un roman que je projetais d’écrire (oui, on a le droit de se moquer. Du roman, pas du pseudo).

Et puis…

Et puis ça a commencé avec certains membres de la famille qui connaissait mon pseudo grâce à mon adresse mail. Oui, je n’étais guère prudente et je ne pensais pas encore aux performances pourtant moindre à l’époque du Grand Fouineur Google.

Très vite, je me suis aussi rendu compte que j’en avais trop dit, excité trop de curiosités, et surtout, trop distribués l’adresse. Quand j’ai commencé à censurer un post taper sur deux par peur de heurter untel ou qu’unetelle répète à ceux-là que j’avais écrit ceci ou autres choses dans ce genre, j’ai changé les règles du jeu.

J’ai disparu.

Mais ça a été long. Très long. Beaucoup plus long que je ne m’y attendais. Et ça a été douloureux certaines fois.

J’ai changé de pseudo et de blog. Facile, rapide, pas forcément efficace. En m’y reprenant à plusieurs fois, j’ai quand même brouillé beaucoup de pistes.

Puis j’ai compris que l’unique solution était de mourir et renaître à la blogosphère.

J’ai supprimé les différents blogs qui laissaient trop de traces, gardant le premier par affection envers celle que j’étais à ce moment là. Je n’ai confié l’adresse qu’à des personnes de grande confiance, rencontrées IRL ou IVL avec des consignes assez stricte. J’ai cessé de commenter la plupart des blogs que je lisais régulièrement. J’ai changé mes habitudes de lecture. J’ai fait le vide.

Et je me suis baptisée Lizly.

Je pourrais inventer une origine sensationnelle à ce nom qui a ce moment là n’était qu’un pseudo mais la vérité, c’est une bête histoire d’adresse mail. Jusque là, tous les noms que j’avais choisi n’étaient qu’une déclinaison du 1er et je supprimais pour la première fois cette syllabe qui était ma patte. J’avais opté pour un discret « Lily », seule déformation (on ne peut pas vraiment parler de diminutif tellement on s’éloigne de la sonorité d’origine) de mon prénom que je supporte. Je voulais renaître pour redevenir moi-même donc autant l’être sous mon nom. De plus, « Lily » se noyait dans la masse et n’avait rien à craindre des moteurs de recherche.

Mais voilà que la simplicité du nom se heurtait au générateur d’adresses mail qui emportait ces deux syllabes dont j’aimais l’épureté dans une avalanche de propositions chiffrées.

Je me suis alors rendu compte que je n’avais pas si envie d’entrer dans la trop grande communauté des Lily. Je continuais (et continue) d’aimer ce nom, j’en ai croisée plusieurs en ligne depuis, mais j’ai eu comme l’impression qu’adopter ce  pseudo comme identité numérique supposait que je sois conforme aux Lily, toutes les Lily du net. Et bien que je fusse consciente que ces Lily étaient différentes les unes des autres, j’ai été effrayée. Peur, sans doute, de me fondre de trop. Il me fallait la touche, le petit truc, la lettre en plus qui serait moi-même.

Me voilà donc face à mon formulaire d’ouverture de boite mail, décidée à créer mon nouveau blog le jour même donc tenue pour cela d’avoir un mail valide, les lettres LILY en ligne de mire, le souhait de rester sur deux syllabes, sur ce double « i » qui me plaisait à l’oreille. Sur les 23 lettres qui restaient à ma disposition, peu collait. J’ai hésité un peu entre le s et le z mais je suppose que mes prédispositions pour le scrabble ont légèrement fait pencher la balance.

Je suis alors devenue Lizly. Sous ce pseudo, j’ai blogué puis tweeté. J’ai fait de nombreuses rencontres, j’ai progressé dans mon écriture, j’ai grandi et j’ai créé mes premières profondes amitiés 2.0. Et plus je m’anonymisais, plus le nom prenait un sens.

Par deux fois, j’ai voulu l’abandonner. Je l’avais fait si souvent avant !

La première fois, c’était une sombre histoire de pourriture en ligne. J’ai décidé de passer au dessus même si ça a été l’occasion d’un déménagement de blog supplémentaire.

La seconde fois, j’avais des raisons plus sérieuses, liées à mon travail et ma vie privée, l’intrusion de l’un dans l’autre à travers des élèves.

Ça a été terrible. J’ai eu quelques heures de soulagement puis un vide immense. Un vide qu’il fallait remplir d’un nom. Et plus le vide était grand plus le choix se faisait pressent car le besoin d’exprimer ce vide devenait urgent. Le serpent se mordait la queue.

J’ai fini par adopter un autre pseudonyme. Il avait tout pour me plaire si ce n’était qu’il n’était pas mon nom. J’ai mis du temps à l’apprivoiser. Et quand on commençait à se faire l’un à l’autre, j’ai été sommée de le laisser. L’artiste auquel je faisais référence a jugé le titre du blog comme plagiaire. Titre, sous titre, pseudo, tout était liés. Je me suis défendu des accusations concernant les droits d’auteur mais même si j’avais fini par obtenir bénédiction, je ne voulais plus de ce nom qui restera attaché pour moi aux insultes (car insultes il y eut).

Retour à la case départ, retour à cette sensation de vide, retour à l’urgence et l’imminence.

J’ai pris un pseudo que j’ai gardé pendant un temps assez court. Je n’aimais pas mon écriture sous ces noms qui n’étaient pas moi, je me donnais l’impression de jouer un rôle. Si écrire sa vie consiste bien à la mettre en scène, le rôle ne collait pas au personnage ou l’inverse.

J’ai redonner vie à Lizly. En cachette. Sans rien dire à personne. Quelques posts pour voir.

C’était si bon ! C’était si juste, si agréable à écrire, si… J’étais de retour et qu’est-ce que ça m’avait manqué !

Dans la foultitude des blogs qui ont existé, j’ai opéré un ultime déménagement mais cette fois-ci, pour adopter Dotclear et un nom de domaine.
La 3e vie de Lizly.

Ce pseudo est devenu bien plus qu’un surnom. Je suis Lizly quand vous l’écrivez ou quand vous le dites. Comme pour moi, nombre d’entre vous dont je connais le prénom IRL sont leurs noms du net.

C’est un nom. Pas mon deuxième nom parce que cela supposerait que je le place après mon nom IRL. Disons plutôt que c’est mon autre nom. C’est une véritable identité, d’autant plus précieuse que de tous les noms que je porte celui-ci est bien le seul que j’ai choisi.

Il n’a pas une grande signification, un sens caché, une symbolique. Mais c’est mon nom. Tenter de me débaptisée m’a appris beaucoup sur moi-même. Rares sont les personnes rencontrées d’abord IRL qui possèdent l’adresse de ce blog. Elles sont triées sur le volet et il me faut beaucoup de confiance en elles pour savoir qu’elles me lisent sans que cela m’empêche d’écrire. A l’inverse, des liens se sont tissés et des personnes rencontrées en ligne connaissent maintenant mon nom, mon adresse voir mon visage, mes mains qui volent quand je parle et mon débit à la mitraillette.

Peu importe le nom sous lequel je vous ai été présentée. Peu importe celui qui vous vient à la bouche. Je suis tous ces noms. Et Lizly en fait bel et bien partie.

pix : Bannière de la 2e vie de Lilzy (« Lizly 2.0 – Carnet de route d’une femme pensante ») relookée par M1

 

Commentaires

1.ShayaRépondre à ce commentaire par Shaya
Le dimanche 14 octobre 2012 10:43
Voilà, déjà que le billet de Chouyo m’avait donné envie d’écrire sur mon pseudo, le tien en rajoute. C’est malin! 😉

2.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le dimanche 14 octobre 2012 12:46
@Shaya : héhé, j’espère bien que l’idée va faire tâche d’huile !

3.AmyRépondre à ce commentaire par Amy
Le dimanche 14 octobre 2012 19:04
Jolie histoire, finalement, même si ce Lizly n’avait au départ que peu de signification !

7.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le lundi 15 octobre 2012 19:54
@Amy : Il était sans doute assez vide de signification pour que je puisse l’habiter pleinement contrairement à mon pseudo précédent et à ceux que j’ai eu sur différents chats plus tôt qui étaient tous des personnages de romans ou de film.

4.ObniRépondre à ce commentaire par Obni
Le dimanche 14 octobre 2012 19:40
C’est un très beau billet, très émouvant…

8.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le lundi 15 octobre 2012 19:55
@Obni : Merci Obni.

5.Sacrip’AnneRépondre à ce commentaire par Sacrip'Anne
Le lundi 15 octobre 2012 10:28
Pour moi tu es Lizly un point c’est tout ! (et merciiiii pour les fils détronqués, j’ai plus qu’à trouver le bon moment pour venir faire de rapides commentaires, maintenant !)

9.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le lundi 15 octobre 2012 19:57
@Sacrip’Anne : Mais si j’avais su qu’il était tronqué je l’aurais détronqués plus tôt ! :)) Pour moi, tu seras toujours ma bisounoursette enchantée, tu le sais :)

6.lullabyRépondre à ce commentaire par lullaby
Le lundi 15 octobre 2012 12:18
Je confirme que pour moi, tu es Lizly, et d’ailleurs, tant mieux que tu aies ajouté ce Z, parce que je trouve qu’il donne cette originalité qu’il y a dans ta personnalité, et que Lily n’aurait pas retranscrit.

10.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le lundi 15 octobre 2012 20:06
@lullaby : Moi non plus je ne regrette pas ce « z ». Je pense que le générateur d’adresse mail m’a mis sous les yeux que je ne voulais pas être juste une autre Lily. J’ai un prénom qui n’est pas si courant. Il ne pouvait qu’en être de même pour mon pseudo. Tu nous racontes ton pseudo toi ?

11.NekkonezumiRépondre à ce commentaire par Nekkonezumi
Le jeudi 18 octobre 2012 10:25
Je te le confirme, c’est bien toi :))

13.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le jeudi 18 octobre 2012 19:18
@Nekkonezumi : Plus que jamais !

12.CharlotteRépondre à ce commentaire par Charlotte
Le jeudi 18 octobre 2012 12:07
Je me rends compte, avec ton post, que malgré les pseudos que j’ai pu utiliser, j’ai toujours signé par mon prénom, Charlotte, ou son diminutif, Cha. Et je viens de comprendre que c’est parce qu’au fond, je me suis toujours positionnée dans l’intime. Je suis partie du principe que mon blog, c’était moi, au plus profond, justement parce que j’avais besoin de me libérer de pas mal de choses. Je n’ai pas cherché à me créer une autre identité parce que ce n’était pas mon but.
Le problème, du coup, c’est qu’au bout d’un moment, j’en ai eu marre de parler de moi et j’ai eu besoin de me réapproprier ma vie, d’une certaine façon, d’où l’arrêt de mon blog.
Intéressante réflexion sur les pseudos, en tous cas.
14.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le jeudi 18 octobre 2012 19:22
@Charlotte : Quand j’ai commencé à bloguer, je n’étais pas dans la même démarche. J’avais besoin de parler de moi mais la personne que je montrais n’était pas moi. Me rebaptiser, c’était aussi me permettre de partir à la recherche de la personne que je suis. Si je devais me choisir un nom maintenant, j’utiliserais peut-être plus facilement mon prénom.

Comment je me suis épatée

Moi personnellement je [entrée en matière qui annonce le post égocentré à l’infini] ne connais pas grand chose en CSS, HTML, et autres codes presque secrets qui servent à habiller les pages du Grand Internet.

Ou plutôt, je n’y connaissais pas grand chose.

Parce qu’en tant qu’apprentie geekette avisée, j’ai passé un très gros paquet d’heures les deux mains et tous mes yeux dedans pour transformer ce thème (si, si, cliquez, je veux que vous voyez tous ça) en le design que vous pouvez admirer sur ce blog de vos grands yeux ébaudis. [Première instant « Je me la pète »]

A celui qui pense que j’aurais mieux fait de partir d’un kit dotclear pour lequel j’aurais bénéficié de la documentation de l’incroyable Kozlika (à qui je dois des fleurs et en bonne partie mon adhésion à dotclear sans qu’elle n’en sache rien) et de son organisation quasi divine des feuilles de styles, je répondrais… qu’ils ont raison. Mais en fait, dans mon idée de départ je m’éloignais beaucoup moins du thème d’origine que ce que j’ai fait finalement.

Car j’aurais appris une chose diabolique en vous proposant ce design hautement personnel, c’est que le CSS d’une page, quand tu commences à le bidouiller, tu trouves toujours plus de trucs à modifier.

C’est chronophage.
C’est addictif.
C’est épuisant.
Je suis certaine que ça grille des neurones.
Mais c’est passionnant.

Heureusement, la documentation dotclear est abondante et bien fichue, le forum est là (avec ces anciens topiques qui m’ont permis de trouver les réponses à toutes mes questions sans en poser aucune) et j’avais deux lutins dotcleariens sur mes épaules twitteresques : Sacrip’Anne et Noe Cendrier. Je dois donc remercier abondamment la « Team Dotclear » qui m’a permis, certains sans le savoir, certains au dépend de temps sur leurs vacances,  de personnaliser pour la première fois un de mes blogs comme je le souhaitais.

Vous vous rappelez comment j’étais toute chose d’avoir réussi à créer un blog sous dotclear ? Alors si vous saviez comme je suis carrément trop fière de moi sur le coup du design ! Dont, je précise, [Deuxième instant « je me la pète »] un background unique car l’aquarelle ici affichée a été réalisée à l’ancienne avec un pinceau, de l’eau, un stylo et mes mimines, sur la table de ma cuisine (à partir de ce dessin et de celui-ci).

Blagues à part, j’ai consacré beaucoup de temps à ce thème, c’est vrai, et j’espère qu’il vous plait.

Bienvenue chez moi. Bienvenue chez vous.

Note de bas de page :
– Ouais, je sais, y a un truc qui déconne niveau présentation avec les commentaires et les gravatars. C’est la faute au plugin de gestion de réponses aux commentaire. Je lance un appelle à l’aide sur le forum demain.
– Sinon, toutes les remarques, les suggestions et les cris d’admiration sont les bienvenus.

 

Commentaires

1.ShayaRépondre à ce commentaire par Shaya
Le dimanche 26 août 2012 10:47
Waouhhhh!
Voilà!
Epatée je suis!
4.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le dimanche 26 août 2012 19:44
@Shaya : Hihi. Merci beaucoup ! flower

2.NekkonezumiRépondre à ce commentaire par Nekkonezumi
Le dimanche 26 août 2012 17:48
Je ne sais pas ce qui me marque le plus : trouver un décor réussi dont je trouve qu’il t’habille bien, ou lire à nouveau… toi, toi avec tes mots pour relater un événement qui me renvoient au même il y a pas mal d’années maintenant et qui m’émeuvent beaucoup.

5.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le dimanche 26 août 2012 19:45
@Nekkonezumi : C’est ton commentaire qui m’émeut tout, maintenant !

3.AmyRépondre à ce commentaire par Amy
Le dimanche 26 août 2012 19:20
C’est super réussi, bravo, et en effet, le thème original n’a rien à voir !
J’avais fait ça sur mon ancien blog aussi. J’avais pris un thème, l’avais totalement décortiqué, avant de créer tout le design de mes propres mimines, puis de le coder pour qu’il apparaisse comme il faut. J’y avais passé des dizaines d’heures, et je confirme, c’était passionnant. Mais le problème, c’est qu’on oublie vite… maintenant, j’en serais incapable.;)
6.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le dimanche 26 août 2012 19:47
@Amy : M’en parle pas. Il y a des trucs que j’ai fait sur ce thème il y a quelques jours que je ne pense pas savoir refaire si on me le demandait maintenant ! Après, je pense quand même qu’en s’y replongeant et en prenant le temps, on fini par remettre le doigt dessus.

7.zeldaRépondre à ce commentaire par zelda
Le lundi 27 août 2012 10:07
Whaouuuuuuuuuuuuuuu !
C’est chouette, tu peux être épatée ! Surtout avec l’avant/après …
Lizly, la seule et l’unique, avec son blog tout pareil !
12.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le lundi 27 août 2012 15:28
@zelda : On n’y croirait pas que c’est la même base de design que celui de Sacrip’Anne, hein ? Hihi :-*

8.LilyRépondre à ce commentaire par Lily
Le lundi 27 août 2012 11:51
C’est génial ! WOUHAOU (cri d’admiration)
du coup tu comprends mieux ceux qui passent des nuits à modifier des petits détails de design, pour atteindre la quasi-perfection (jamais atteinte évidemment!)
13.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le lundi 27 août 2012 15:29
@Lily : Je comprenais déjà parce que sur le principe, ça me parlait. Maintenant, je comprends plus précisément ce qu’ils font !

9.LullabyRépondre à ce commentaire par Lullaby
Le lundi 27 août 2012 13:22
ENORME ! Alors là, je te dis un grand bravo, tu le mérites et tu as bien raison d’être fière de toi !!!

10.LullabyRépondre à ce commentaire par Lullaby
Le lundi 27 août 2012 13:23
C’est super joli et franchement, ton dessin est magnifique ! Impressionnée, je suis :)

14.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le lundi 27 août 2012 15:30
@Lullaby : Merci. Pour les 2 commentaires ! allez, je suis chaude là, on s’occupe de chez toi ? Hihi.

11.Sacrip’AnneRépondre à ce commentaire par Sacrip'Anne
Le lundi 27 août 2012 14:58
Alors d’une, Kozlika, on lui a cafté.

Et de deuz, moi j’ai surtout fait la pom pom girl, hein !

En tout cas je suis contente que tu y trouves des motifs de satisfaction, c’est « pour ça » que je me disais que ça te plairait, quand tu as commencé à chercher quoi, autrement :)

15.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le lundi 27 août 2012 15:34
@Sacrip’Anne : Alors d’une, c’est pas beau de dénoncer mais comme je dis que des gentilles choses, ça va, je suis inquiète et en plus, si tu veux aller jusqu’au bout de l’idée, il faut cafter à toute l’équipe de dotclear parce que le forum m’a vachement aidé.
Et de deuz, tu m’as soutenue, émoustillée, et tout ce qu’il fallait pour que je m’y mette, m’y tienne et m’en sorte. Et tu m’as même prêté l’Enchanteur sur Twitter jusqu’à ce que Cro-Mi soit couchée !
16.lullabyRépondre à ce commentaire par lullaby
Le lundi 27 août 2012 18:28
Ca en aurait bien besoin !! Mais je n’ai absolument aucune envie de me plonger dans tout ça… Paresseuse ? Sans doute…

17.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le mardi 28 août 2012 10:13
@lullaby : Roooh, j’espère que tu ne le prends pas au 1er degré, hein :-/ Moi, j’aime bien l’ambiance chez toi.

18.Poppy RawsonRépondre à ce commentaire par Poppy Rawson
Le mercredi 26 septembre 2012 17:41
C’est vrai que ce design est vraiment magnifique *_*

19.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le mercredi 26 septembre 2012 18:21
@Poppy Rawson : Y a de l’écho ? huhu

Alice et moi

Je n’aime pas particulièrement Alice. Celle du livre. Je la trouve irritante.

Il y a des choses dans ce livre que j’adore. La scène du thé (comme tout le monde, je sais, mais j’aimais déjà le chapelier avant que Johnny Depp ne l’incarne), Bill le Lézard, la Soupe à la tortue, l’inénarrable Chat  et le dodo. Entre autres.

Je connais des anecdotes sur Lewis Caroll, sur les différences de traduction en français, sur les origines de certains personnages. Le genre à placer en soirée quand la conversation s’enlise.

Je n’éprouve pas de fascination pour ce texte, je ne l’ai pas tant lu, je ne le connais pas si bien. Mais c’est pas ma faute : il me poursuit. Et comme il n’est pas adroit de fuir un livre, autant jouer avec lui.

Il y avait déjà plusieurs références dans les textes du blog, maintenant il y en a en images. Je me suis bien amusée à créer des photos « Alice in Wonderland » sans utiliser le moindre accessoire étiqueté Alice.

Mes chaussures « Blanche Neige », une montre cassée, ma peluche Bourriquet, deux théières, des tasses, Macadam (mon hérisson en peluche) (oui, j’ai un zoo), une boule à thé et des sachets, du sucre en morceaux, des décos de Noël, un jeu de cartes, mon chapeau, une pince à cheveux, un pinceau, de l’encre rouge pour tampon, quelques heures à s’amuser dans l’après-midi, un petit coup de pouce de Photo Filtre et voilà, un fond d’écran « Alice » sur la droite du blog.

ça vous plait ?

Recevoir les commentaires suivants par email

 

Commentaires

1.ArkadiaRépondre à ce commentaire par Arkadia
Le vendredi 6 juillet 2012 20:01
Je connais très peu l’univers d’Alice à part l’histoire bien évidemment. Mon personnage préféré : la chenille qui fumasse. J’aime bien le chat. J’attends que mes enfants le fasse redécouvrir l’histoire.
Dernièrement, je me suis rendue compte que certaines blogueuses reprenaient ce thème sur leur photos je vois des jolies choses, entre autre comme ta photo.
4.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le samedi 7 juillet 2012 19:50
@Arkadia : Il y a plein de passage qu’on ne connait pas si bien comme la conversation entre Alice et la souris, la scène avec les animaux et le jeu pour se sécher, les récitations, l’oiseau qui prend Alice pour un serpent… ça vaut le coup de le relire en tant qu’adulte.

2.LilyRépondre à ce commentaire par Lily
Le vendredi 6 juillet 2012 23:22
je ne vois pas le fond d’écran à droite ! :/

5.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le samedi 7 juillet 2012 19:51
@Lily : Comment ça ? Ici, ça marche sous IE et FF et ça marche aussi sur mon téléphone portable ! Tu utilises quoi ?

7.LilyRépondre à ce commentaire par Lily
Le dimanche 8 juillet 2012 11:53
@Lizly : ça y est !!! je le vois !!! mais je te jure qu’hier il n’y avait rien de changer, c’était blanc :/
C’est chouette comme ça, plus coloré !
8.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le dimanche 8 juillet 2012 12:38
@Lily : Pas besoin de jurer, je te crois ! Sans doute une histoire de caches à vider.

3.zeldaRépondre à ce commentaire par zelda
Le samedi 7 juillet 2012 07:49
Mission accomplie !
Mais dans les comm, on continue à totoroter :) quoique, on peut Sheshirer aussi, ou presque cat
6.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le samedi 7 juillet 2012 19:52
@zelda : Le cat est une référence à Alice in Wonderland de la part de Miyasaki qui connait ses classique.
Je n’allais pas enlever les Totoros quand même !
9.ObniRépondre à ce commentaire par Obni
Le lundi 9 juillet 2012 07:40
Très sympa cette déco ! Alice c’est avant tout des symbôles… J’aime particulièrement le lapin blanc… mais je ne peux en dire plus… je suis en retard… tic tac… tic tac…

11.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le lundi 9 juillet 2012 09:58
@Obni : J’ai énormément d’affection pour le Chapelier mais il faut dire que j’ai toujours eu une tête à chapeau.

10.Sacrip’AnneRépondre à ce commentaire par Sacrip'Anne
Le lundi 9 juillet 2012 09:46
Ca me plait, mais je suis obligée de virer Sage pour que le texte ne déborde pas sur les images et que du coup, il reste lisible. Doit y avoir moyen de gérer ça, mais comment ??!! :D

12.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le lundi 9 juillet 2012 10:07
@Sacrip’Anne : J’ai constaté le problème. Le truc c’est que si je mets un fond opaque à mes articles, on ne voit alors presque plus les photos.
Le code que j’ai trouvé pour insérer le fond adapte automatiquement la taille de l’image d’origine à l’écran. Il faudrait peut-être jouer là dessus… Mais reste le problème du format des écrans : le mien est en 16/9 alors j’ai beaucoup de place à droite. Ce ne doit pas être le cas sur un 3/4Je n’en suis pas à la fin de mes bidouillages. Je pense surtout qu’il faut que je réfléchisse à partir d’un autre thème. J’ai fais des test avec Woof de Kozlika mais il est tellement beau d’origine que j’ai l’impression de le gâcher…

13.lullabyRépondre à ce commentaire par lullaby
Le lundi 9 juillet 2012 11:54
La photo de la montre je la trouve très, très bien. J’adore aussi celle des tasses sur fond bleu. Celle avec la boule à thé par contre, elle est bien mais elle dénote un peu, je trouve. Pourquoi ne pas avoir travaillé plus les effets sur celle-ci ?
Et sinon, chapeau bas pour le travail, j’en serais bien incapable ! (ça se voit d’ailleurs, hum.)
14.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le lundi 9 juillet 2012 18:05
@lullaby : Tu as raison, celles du thé n’est sans doute pas assez exploitée. Sans doute parce que je l’aimais trop comme ça. 😉 Celle de la montre, à la base, c’est une erreur de manipulation ! Je voulais mettre le même rendu sur toute la photo et je n’ai modifié qu’une partie. ça m’a bien plus alors je suis restée sur la même idée.
Toi, aussi, tu utilises overblog, c’est le degré 0 de l’option d’ergonomie du blog ce truc là ! ^^
15.Poppy RawsonRépondre à ce commentaire par Poppy Rawson
Le mardi 10 juillet 2012 20:21
C’est vraiment mimi tout ça :-)

Je me suis plongée dans le Alice aux pays des merveilles de Lewis Carroll grâce à toi. Et comme toi, je n’aime pas Alice. Elle parle trop et est un peu relou.

16.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le jeudi 12 juillet 2012 18:01
@Poppy Rawson : Il faut croire qu’Alice Liddle, gamine qui a inspiré cette histoire à Lewis Carroll qui l’aimait tellement qu’il en a fait l’héroïne de son livre, était du genre bavarde et un peu reloud :))

Une blogueuse à l’ancienne

Je blog d’humeur.

J’écris.

Je parle de mon nombril, de mon quotidien, de mon travail, de mes coups de cœur, de mes sentiments.

Je ne partage pas tout.

Je ne publie pas d’articles sponsorisés.

Je fais ça depuis un peu plus de sept ans maintenant.

J’ai grandi. Dans ma vie, dans mes sujets, dans mon style et même dans mon utilisation des outils.

dino.jpg

Pete WarzelEn sept ans, je l’ai vue évoluer, la blogo. J’ai connu cette sorte d’apogée, les heures de lectures quotidiennes et d’échanges de commentaires interminables, les blogrolls longues comme un jeudi chômé sous la pluie en novembre. Puis les gens ont commencé à disparaître, les écritures à changer, les sujets, les thématiques.

Je blog d’humeur et en cela, à la vitesse du Grand Internet, je suis déjà une antiquité.

Et bien, blogo, j’ai encore envie de bloguer d’humeur.

J’ai encore envie d’écrire.

J’ai encore envie de parler de mon nombril, de mon quotidien, de mon travail, de mes coups de cœur, de mes sentiments.

J’ai encore envie de ne pas tout partager.

J’ai encore envie de ne pas publier d’articles sponsorisés.

J’ai encore envie de faire ça pendant au moins sept ans.

Je vais encore grandir. Dans ma vie, dans mes sujets, dans mon style et même dans mon utilisation des outils.

J’y suis. J’y reste.

Commentaires

1.LilyRépondre à ce commentaire par Lily
Le samedi 30 juin 2012 13:32
Et bah tant mieux ! Parce qu’il reste des dinosaures qui veulent continuer à te lire, à te voir grandir, et à discuter avec toi ! :P

4.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le samedi 30 juin 2012 18:57
@Lily : J’espère bien que tu vas trainer par ici maintenant que je ne peux plus trainer chez toi !

7.LilyRépondre à ce commentaire par Lily
Le samedi 30 juin 2012 21:42
@Lizly : compte sur moi ! :)

2.ArkadiaRépondre à ce commentaire par Arkadia
Le samedi 30 juin 2012 15:21
J’aime bien ce que tu écris car c’est ce que je pense na !

5.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le samedi 30 juin 2012 18:58
@Arkadia : J’espère qu’il y en a d’autres pour penser comme nous. Non, en fait, je sais qu’il y en a :)

3.Poppy RawsonRépondre à ce commentaire par Poppy Rawson
Le samedi 30 juin 2012 18:46
PARFAIT cet article !

Je blog humeur depuis décembre 2005 (de tête)… Où j’étais avant (encore avant Thé Citron), c’était parfait à un moment. Petit communauté, on se commentait tous réciproquement, on s’entraidait et puis certains sont partis, la politique de l’hébergeur changeait donc on a été beaucoup à partir… Ce lieu me manque quand même un peu…
Après, y a eu Thé Citron où j’avais réussi à conquérir un petit lectorat… Maintenant que je suis Poppy Rawson, fioute, vers le bas le lectorat. Mais c’est pas grave. Je fais ça pour moi !

6.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le samedi 30 juin 2012 19:02
@Poppy Rawson : Oh, les stats en chute libre, en soit, ce n’est pas si important. Moi, ce qui me touche, c’est la disparition de certaines personnes. Pendant un temps, il y en a que je savais tapies dans l’ombre, à lire sans jamais commenter. Maintenant, je ne crois plus qu’elles soient là.
Avant, je ne tweeter qu’avec des gens qui suivaient mon blog et réciproquement. Maintenant, c’est différent.
Je fais ça pour moi mais je fais aussi ça pour ceux qui ont envie d’être là. Qu’ils soient peu ou foule ne change pas tant les choses.
8.JuneRépondre à ce commentaire par June
Le dimanche 1 juillet 2012 22:45
Il y a différentes sortes de blogs, et les blogs d’humeur sont toujours un peu délicat, car on s’y dévoile beaucoup, malgré ce que l’on pense y cacher…
Je suis nouvelle (?) ici, et des gens tapis dans l’ombre, il est possible qu’il en reste toujours un peu.
Keep on writing : J’AIME.
10.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le lundi 2 juillet 2012 19:19
@June : Merci, June. Je ne dis pas que tenir un blog d’humeur est chose facile (même si je trouve que c’est plus simple qu’en tenir un avec un ligne éditoriale stricte mais c’est sans doute aussi lié à mon caractère). Mais la blogo telle que je l’ai connue s’étiole. S’il faut faire de la résistance, ça me va !

9.Amy / KahlanRépondre à ce commentaire par Amy / Kahlan
Le lundi 2 juillet 2012 17:45
Salut, c’est Kahlan, tu te souviens peut-être de moi.;)
J’ai arrêté de bloguer et de m’intéresser à la blogosphère pendant quelques temps, du coup j’avais perdu ta trace ! Je viens de te retrouver grâce au blog de Poppy Rawson, et j’en suis bien contente, d’ailleurs.;) Et je reviendrai !
11.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le lundi 2 juillet 2012 19:20
@Amy / Kahlan : Mais bien sur que je me souviens de toi ! Contente de te retrouver et de pouvoir te lire de nouveau. (Pas étonnant que tu aies perdu ma trace, j’ai beaucoup louvoyé…) A bientôt

12.ObniRépondre à ce commentaire par Obni
Le mercredi 4 juillet 2012 14:33
Je blogue depuis très longtemps… Je disparais un peu parfois… Mais je trouve que c’est un lieu où les gens se fidelisent… ça ouvre l’esprit… et c’est souvent émouvant.

13.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le mercredi 4 juillet 2012 19:43
@Obni : Oui mais ce blogging là disparaît. Il survit ici et là, bon an mal an, mais ce n’est plus « LA » façon de bloguer. Moi j’aime me promener chez vous, chez toi.

14.zeldaRépondre à ce commentaire par zelda
Le dimanche 8 juillet 2012 21:52
J’étais persuadée d’avoir commenté ce billet :-c
Bien heureuse que tu continues de bloguer à l’ancienne. Ca me va ! Moi je continue de ne presque pas bloguer à l’ancienne :))
15.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le lundi 9 juillet 2012 09:57
@zelda : Des commentaires qui disparaissent ?! Tant que tu es là pour me lire (toi et quelques autres), ça vaudra le coup de continuer.
Et moi je continuerai à totalement te lire à l’ancienne :P

Toute chose


Voilà. On y est. 7 jours de boulot. Pas à plein temps mais quand même. Y a de la sueur, là, l’air de rien. De votre côté de l’écran, ce n’est sans doute qu’un blog. Encore un. (Vous avez le droit de le penser). Avec des trucs qu’il y a dans un blog. Par contre, ici, ça n’a rien à voir. Peut-être pas là, alors que je suis connectée à mon tableau de bord et que je tape mon post. Là, ça ressemble à un gestionnaire de blog. Mais tout est différent. Mon rapport à ce blog là précisément est différent. Parce qu’il m’a coûté. Parce qu’il m’a angoissée. Parce qu’il a exigé que j’entérine le retour de Lizly il bonne fois pour toute. Parce qu’il a supposé que j’explique à Celuiquej’aime à quoi je passais tant de temps. Parce que j’y ai mis des sous. Pas une fortune mais c’est la première fois que je paie pour bloguer. Parce que ça devient du sérieux. Parce que je ne peux plus prétendre que je fais ça un peu comme ça, qu’ouvrir un blog m’a pris trois clics. Parce que là où j’ai toujours prétendu que c’était l’écriture seule qui était essentielle à ma vie, j’ai compris que votre lecture et vos réactions l’étaient tout autant.

Il y a encore plus de moi dans ce blog que dans tous les autres que j’ai eu.

Il va falloir que je remercie des gens. Il va falloir que je fasse encore quelques ajustements. Il va falloir que j’arrête de jouer aux apprentis sorciers. Il va falloir que je continue de m’amuser.

Soyez les bienvenus, vous êtes ici chez moi, vous êtes ici chez vous.

Notes de bas de page :

– Je cherche encore comment justifier les textes dans les posts. ça ne doit pas être plus compliqué qu’apprivoiser un client FTP mais j’arrive pas à mettre la main sur le schmilblick.

– Pendant qu’on y est, je voudrais aussi grossir les textes dans la colonne de gauche. Je sens qu’il va falloir que j’aille traficoter des balises en CSS mais je ne sais pas où ni quoi ni comment…

– L’air de rien, je viens de lancer deux appels à l’aide. #hum

– J’ai récupéré l’ensemble de contenu de mon blog wordpress mais la méthode « propre » (d’un point de vue informatique) n’était pas la plus évidente à mettre en place. Du coup, j’ai utilisé le bon vieux copier/coller (qui a fait ses preuves en de multiples occasions, l’air de rien). Les articles ont été reprogrammés aux dates et heures de parution d’origine par contre, j’ai balancé tous les commentaires à la date d’aujourd’hui.

pix : die.tine

 

Commentaires

1.filamotsRépondre à ce commentaire par filamots
Le mercredi 28 mars 2012 19:27
Hehe ! Mamzelle. Je comprends ce que tu racontes ou du moins ce que tu écris. Pas de la tarte s’autoberger. Bon courage, c’est beaucoup de travail, je sais qu’elle tête cela donne ces dossiers.
Amitiés
Geneviève
8.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le jeudi 29 mars 2012 18:57
@filamots : Finalement, une fois que tu as compris les principes fondamentaux et que le schmilblick est en ligne, c’est pas si terrible.

2.zeldaRépondre à ce commentaire par zelda
Le mercredi 28 mars 2012 20:04
She did it, she did it !

9.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le jeudi 29 mars 2012 18:59
@zelda : Oh yeh !

3.Sacrip’AnneRépondre à ce commentaire par Sacrip'Anne
Le mercredi 28 mars 2012 20:37
\o/ !!!

Je suis sûre que celui qui est contre moi va répondre à l’appel 😉

10.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le jeudi 29 mars 2012 19:00
@Sacrip’Anne : Héhé. Je vous visais pas particulièrement, hein, j’espérais que d’autres dotcleariens prendraient un peu votre relais.

4.NoéRépondre à ce commentaire par Noé
Le mercredi 28 mars 2012 20:55
Uh ? Qui m’appelle ?

Bon alors, pour justifier, un truc genre :

.post-content p {
    text-align: justify;
}

à la fin du fichier CSS devrait faire la blague.

Pour la taille du texte dans la navigation, ça va se passer dans la définition suivante (vers la ligne 265 de ta CSS) :

#sidebar { 
	float: left;
	width: 300px;
	margin-top: 90px;
	font-size: 0.8em;
	text-align: right;
}

C’est bien sûr font-size qu’il faut changer. Le 0.8em équivaut à 80% de la taille « de base » (définie à 13px pour body). Ou tu enlèves la ligne, et ça passe à la même taille que dans la colonne principale, ou tu mets une autre valeur en px, em, ex ou pt (attention : pas d’espace entre la valeur et l’unité).

’muse-toi bieng !

11.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le jeudi 29 mars 2012 19:04
@Noé : J’ai tout compris. En théorie. Je vais essayer ça dès que j’aurais fait une sauvegarde car ma bonne fée m’a dit qu’il fallait toujours faire une sauvegarde avant de toucher à ces choses là. Et elle a été plutôt de très bon conseil, la bonne fée, jusqu’ici.

5.ShayaRépondre à ce commentaire par Shaya
Le mercredi 28 mars 2012 21:02
Ah ben je vais enfin pouvoir commenter de nouveau chez toi! Youhouuuu!
Bienvenue chez toi donc! :D
12.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le jeudi 29 mars 2012 19:04
@Shaya : Heureuse que tu sois de retour parmi les commentateurs ! ça manquait de « i » par ici.

6.lullabyRépondre à ce commentaire par lullaby
Le mercredi 28 mars 2012 21:12
Alors ça y est, on peut enfin commenter sans devoir s’abonner ? C’est le truc qui m’a gonflée, pardon, je suis contente d’en être sortie, enfin j’espère… !
Bienvenue chez toi, dis donc ça en fait des déménagements en peu de temps ! Quand je pense que je rebats les oreilles de tout le monde alors que j’en ai eu qu’un ! 😉
13.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le jeudi 29 mars 2012 19:06
@lullaby : C’est certain que tu es sortie des galères de commentaires. Pour les déménagements également. C’est la faute à Worpress cette fois-ci ! J’ai payé un an d’hébergement ici alors je pose mes cartons pour un moment.

7.LyjazzRépondre à ce commentaire par Lyjazz
Le jeudi 29 mars 2012 15:27
Ah, ça y est, on peut de nouveau causer tranquille après tes billets !
Mais quand j’écris, là , c’est un peu grisouille et petit pour mes vieux yeux….
Faut te suivre à toi, hein ? Tu dois être la reine du jeu de piste, non ?
Sinon, moi aussi je suis chez dotclear, mais comme je n’avais pas envie d’apprendre à mettre les mains dans ce cambouis-là (je trouve que je me disperse assez comme ça), je me suis payée un nom de domaine chez Gandi, et j’ai donc un blog chez eux. Moins de fonctionnalités, mais pas de pb.
14.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le jeudi 29 mars 2012 19:10
@Lyjazz : Ouiiiii, tu peux causer en toute liberté. Par contre, je n’avais pas testé et c’est vrai que c’est grisouille dans le formulaire de commentaire. Je vais voir si j’arrive à faire quelque chose pour ça.
Pour le jeu de piste, j’en suis désolée mais je ne pouvais pas rester chez WordPress en sachant que plusieurs personnes ne pouvaient pas commenter. Mais c’est promis, je ne bouge plus d’ici avant qu’on me pousse dehors. Et comme je suis chez moi…
Pour Gandi, j’ai failli. C’est vrai que c’est une solution intéressante. Mais j’ai préféré mettre vraiment les mains dans le cambouis !
15.zeldaRépondre à ce commentaire par zelda
Le lundi 2 avril 2012 09:07
:-D
Les smileys Totorooooooooooooooooo !!!
Ok, j’arrive sur dotclear :-c
(enfin … pas tout de suite …)
17.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le lundi 2 avril 2012 20:31
@zelda : :) On t’attend !

16.NekkonezumiRépondre à ce commentaire par Nekkonezumi
Le lundi 2 avril 2012 14:39
:-D Rah, mais c’était pas un poisson d’avril ?! #Totoro

18.LizlyRépondre à ce commentaire par Lizly
Le lundi 2 avril 2012 20:32
@Nekkonezumi : Naaaaan, je fais pas dans le poisson d’avril. :)